Publié par : Olivier | 30 août 2010

Inoubliable Doujou

Ce dimanche 29 août restera certainement un souvenir des plus mémorables… Enfin, je ne devrais certainement pas commencer comme ça, et tenter de vous mettre l’eau à la bouche… mais voilà tout de suite le vif du sujet, nous sommes allés voir les baleines !!!

Enfin, nous sommes allés voir… Disons que nous sommes allés à Chindini, dans le sud de la Grande Comore car on nous avait dit que c’était là que l’on aurait le plus de chances pour en voir. Donc, reveillés de bon matin, Marie appelle celui qu’on nommait entre nous Monsieur Baleine car on ne savait pas vraiment son nom. Une fois l’excursion réservée, hop… la chaîne du téléphone se met en place pour prévenir tout le monde… Géraldine qui appelle Tiphaine qui appelle Emeline qui appelle Flavien… qui n’appelle personne car les autres sont à Anjouan et Mohéli. Bref, tout le monde prépare son paquetage avec son déjeuner et zou… Rendez-vous à la station Bonzami pour partir plein Sud !

Bon, la route, on commence à la connaître 🙂 donc pour faire court, on arrive à Chindini et on trouve Maoulida (notre fameux Monsieur Baleine… ou Balaine, vous comprendrez pourquoi). Comme on est aux Comores, le bateau n’était pas encore prêt. Enfin, ce qui peut se comprendre car il fallait qu’il soit sûr que l’on arrive pour louer le bateau. Là, la question qui a fait l’unanimité : « Vous voulez des gilets de sauvetage dans le bateau » … « Ben oui 🙂 ». La France a beau avoir de super nageurs qui gagnent des médailles olympiques, y’en a pour le moment aucun qui est en poste aux Comores.

Enfin bref, le temps que le bateau se prépare, on commence à manger car c’est mieux d’avoir le ventre plein pour prendre la mer. Le temps était au beau fixe au dessus de la mer, grand soleil donc, mis à part quelques nuages en altitude sur les terres, donc rien de méchant. Au contraire, on risque de cramer… donc crème solaire pour tout le monde. Je pense que tout le monde était hyper impatient de partir malgré certaines appréhensions. Là, première palpitation car au loin, on a effectivement vu une baleine sauter en pleine mer… Allez!!! C’est le moment d’y aller. Personne ne sait trop à quoi s’attendre, surtout qu’en montant dans le bateau, on se rend compte qu’il n’y avait finalement pas de gilet de sauvetage… Bon… On part quand même. Il est déjà presque midi…

Dernière photo de l’équipage, pour la reconnaissance en cas de naufrage 🙂 et nous voilà partis plein Sud encore.

Maoulida demande à quelques pêcheurs qui sont là s’ils ont vu la baleine. On mets les gaz et le moteur nous pousse dans la direction indiquée. Comme on sortait d’une baie, il n’y avait pas de vague, mais à quelques dizaines de mètres, de grosses vagues viennent litéralement se casser sur la coque du bateau. Histoire de nous rassurer un peu, Maoulida vidait le « surplus » d’eau rentré dans la coque avec une petite bassine en plastique… Bref, tout allait bien 🙂

Bon, je ne sais pas si les baleines fuient le bruit du moteur, mais on a du faire au moins 1h de bateau sans rien voir… Ha, si deux tortues qui passaient par là… mais bon, pas de baleine… On demande à d’autres pêcheurs qui nous indiquent exactement la direction opposée de là où nous allions… Donc on fait demi-tour, un peu plus rapidement donc grosso modo après 2 heures de temps, on était revenus à la case départ, sans toucher 20.000 francs et surtout sans avoir vu de baleine… On fait un petit tour au large… rien… de grosses vagues ou des barques de pêcheur au loin que l’on prend pour une baleine, un peu comme un mirage dans le désert. On se résigne à un coup de malchance et on décide de rentrer sur la plage.

Enfin, comme on est dans l’eau, qu’on est au-delà du tombant, qu’on a nos PMT (palmes-maque-tuba) on se dit qu’on va quand même piquer une petite tête en lot de consolation… Le bateau fait un dernier demi-tour et là, devant nos yeux ébahis, au loin, en une petit fraction de seconde, on voit une baleine !!!! Yeeehaaa !!! Cris de joie dans tout le bateau, la baleine nous refait un saut, toujours au loin mais qui nous assure que l’on a pas eu d’hallucinations 🙂 Maoulida pousse les gaz au max pour rejoindre la baleine… notre baleine à nous. Le bateau s’approchait de plus en plus… On était facile à 2 km… et là on s’était avancé au maximum tout en prudence… à 20 ou 30 mètres ! Le spectacle était tout simplement magnifique. Dans notre approche, on a en fait remarqué qu’il y avait deux baleines… La maman et son baleineau 🙂 Je pense que de la journée malchance on a finalement eu droit à une journée exceptionnelle.

Le vagues étaient vraiment hautes à cet endroit là, mais le spectacle nous enlevait toute appréhension. On a du rester 20 bonnes minutes en companie des baleines, mais le temps est passé à une allure phénoménale. Les cris de joie s’entendaient à chaque vision de la baleine un peu comme les gens s’extasient à chaque explosion d’un feu d’articifice… ou d’autres manières plus personnelles (hein Gé?). Bref, journée magnifique, spectacle magique et journée inoubliable… Les baleines reprennent le large et avant même que l’on se décide à partir, un banc de dauphins vient à notre rencontre… Une dizaine de dauphins qui passent devant et sous le bateau tout en faisant des sauts dans l’eau. Là, on était tout entre l’étonnement et l’extase de ce que l’on voyait (là, je vais manquer de superlatifs si y’a d’autres animaux qui se pointent 🙂 ! Enfin, voilà, les dauphins n’ont presque fait que passer dans le sillage de la baleine…

Quant à la « Balaine », elle s’en retourne à la plage, nous, des images plein la tête… Tortues, baleines, dauphins… Je vous laisse les photos que j’ai prises depuis le bateau, mais vous ? quand est-ce que vous nous rejoignez voir tout ça par vous même !!! Karibu 🙂

– Olivier

Publicités

Responses

  1. Merci pour les nouvelles!!
    Ça a l’air somptueux!
    Je vous embrasse!
    Marie.K

  2. Merci pour les photos! et pour le texte! Olivier tu es le roi du suspense! A chaque ligne on se demande si oui ou non on va les voir ces baleines!!!!
    Merci aussi pour la dédicace… :-))

  3. Palpitant… merci de partager, et bonne continuation!

  4. merci pour le commentaire et je suis heureux que tu trouve ce que tu désirais dans ma ville natal(chindini) mais tu as oublié le nom du bateau(balaine).c’est un nom du hasart « mr balein » car lui et tous sont equipage on les surnome balaine à chindini…antoucas c’est bien et je suis fier de toi….

  5. OUaaaahhooouuu! Je suis comme une gosse en voyant ces photos et en te lisant zitoune!! c’est Marinland les Comores 😉 Bravo bravo pour ces photos, grandiose!! Je prend mon billet et je vous rejoins! Continuez à donner des nouvelles, ça nous éloigne le temps d’une lecture de la grisaille parisienne!! Pleins de bisoux à vous deux, jvous kiffe.

    Matoo

  6. Merci pour ces nouvelles fraîches des Comores… Des images magnifiques et qui évitent à Flavien de passer trop de temps au téléphone pour me les décrire.

  7. Bonjour Marie et Olivier.

    Ah les baleines…. J’ai eu la chance d’en voir une une fois il y a quelques années au large de Marie Galante.
    C’était dans la barque à moteur d’un ami lors d’une sortie pêche…
    4h de mer et rien…. 😦
    Un baracouda au bout de ma ligne qui a bien failli m’emmener avec lui (je n’avais jamais pêché avant!)
    Bref retour au port de Capesterre de Marie galante (presque plus d’essence de toute façon…)
    quand tout à coup : « pshichh » un jet d’eau de baleine à 200m !
    Là plein gaz en sa direction pour la voir de plus prêt… mais effectivement je pense qu’elles fuient peut être les moteurs.
    On avançait mais elle restait toujours à la même distance mais quel spectacle !!!!
    On s’en et mis plein les mirettes !
    On en avait oublié le manque d’essence et on a bien failli ramer pour retourner au port mais je crois qu’on en aurait trouvé la force pour ne pas rater ce spectacle !
    Enfin bref, vous lire m’a fait revivre ça et je vous en remercie 🙂

    Je suis tombée sur votre blog en cherchant des infos sur les Comores (on y sera du 21 oct au 5 nov à peu près mais dates non fixes).
    je n’ai pas encore tout lu mais je le trouve très bien fait et très intéressant.
    Bravo aussi pour votre engagement !
    C’est qq chose qu’il me plairait de faire un jour,Yannick (mon chéri), pas encore je pense.
    Il bosse dans la micro électronique et de mon côté je suis kinée (et m’intéresse plus particulièrement à la rééducation des femmes notamment en sport et en uro-gynéco, c’est pourquoi je suis vraiment intéressée par l’expérience de Marie).
    Mais qui sait … peut être un jour … 🙂

    En attendant, nous avons décidé avec Yannick d’entreprendre un petit séjour aux Comores car nous aimons les coins sauvages et peu touristiques.
    Dur dur de trouver des guides ou des infos 😦

    Je me tourne vers vous pour vous demander quelques petits conseils:

    Avec Yannick en passionné des volcans, le katharla est bien évidemment à notre programme .
    J’ai écris au cndrs pour avoir des infos mais rien encore une fois
    Auriez vous les coordonnées des guides qui vous ont accompagné ?
    Doit-on prendre sa propre tente, matelas.. (on est équipé ).
    Le camping/bivouac est-il possible en grande comore ou doit-on préférer les hotels ?
    Y a t-il des possibilités de randos sans guide ? (on est habitué à randonner mais on n’est pas des pros non plus et hors de question de jouer les kakous!)
    Autre petite question à propos des liaisons maritimes : savez vous qd partent les bateaux pour Mohéli et Anjouan, leur tarif et combien de temps ils mettent ?
    Nous ne pensons pas pouvoir faire toutes les iles mais ils proposent du tourisme volontaire sur Mohéli qui nous botte bien!.
    En ce qui concerne les loc de voiture, pas évident non plus on dirait… avez vous des infos la dessus?

    J’aurais des questions à la pelle mais je vais m’arrêter là !Je me doute que vos emplois du temps sont déjà bien chargés alors ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas le temps de répondre 😉

    En tout cas un bravo sincère pour vos missions et votre blog !

    A bientôt peut être 🙂

    Marion & Yannick

  8. bonjours a tous je suis originaire de ce beau petit bout de paradis « CHINDINI » un beau village touristique sa grande plage entouré de plusieurs petit coin paradisiaque avec une vue sur le petit port du village et tout sa entouré par de très belle montagne.
    je vous écris car jeune de 27 ans sérieux résidant dans la ville de Lyon dans le Rhône alpes après une école de commerce et 8 ans de vie en France aujord’hui je prépare mon retour avec plein de projet pour mon petit village.
    Un patrimoine colossale, a exploiter je possède également des terrain et je suis a la recherche de personne qui souhaite investir dans l’hôtellerie et la restauration et diverse projet touristique.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :